Historique de Maurice Willame

Né le 8 juin 1952 à Regniowez (Ardenne française), arrivé en Belgique courrant 1959, c'est un an plus tard que Maurice Willame commencera la pratique des arts martiaux par le Ju Jutsu traditionnel et l'Ate Waza, pratique qu'il poursuivra et enseignera jusqu'à l'âge de quarante huit an.

Entre temps, cherchant continuellement à se rapprocher d'une saine éthique de vie et étoffer son bagage technique, il étudia le Judo et le Karaté, puis les enseigna; d'abord en Allemagne ensuite en Belgique.

Sa soif de connaissance le guidera également sur le chemin de la pureté et de la finesse du Tai Chi Chuan.

Et, tout comme le saumon remonte vers ses origines, c'est à l'âge de quarante et un an, qu'il pratiquera puis enseignera l'Aïkido et l'Iaïdo.

2003 fût l'année où il mis sur pied une section d'Aïkimotricité afin de répondre aux besoins des plus petits de 4  à 7 ans.


A l'âge de 52 ans Maurice Willame se sent enfin prêt et crée sa propre méthode de défense: l'Aïkitai Seishin Jutsu.

Novembre 2004: la Fédération Aïkitai Seishindo asbl. à laquelle Mori No Kokyu est affilié, voit le jour.

Janvier 2010 : une section Tai Chi Jutsu vient renforcer les notions déja enseignées.

Actuellement, le Maître dispense ses cours au dojo principal Mori No Kokyu à Bastogne.


On peut y apprendre et pratiquer l'Aïkimotricité, l'Aïkitai Seishin Jutsu, le Taï Chi Jutsu et l'Iaïdo.

2012 s'étoffe de cours ou stage d'Auto Défense. Ces formations peuvent se donner aux choix (lieu de travail, trajets et ou sites dangereux, au Dojo, au domicile particulier ou du Maître).


  Ses pensées:

  Le meilleur des combats duquel vous sortirez toujours vainqueur est celui que vous parviendrez à éviter.
  Faites en sorte que par votre attitude et votre respect, nuls n'aient l'envie de vous combattre et que vos ennemis se muent volontairement en amis.